le  samedi 17 mars 2007

Collard estomaqué

Pikauba “un jour”…

Lac-Kénogami – Le président de l’Association pour la protection du lac Kénogami (APLK), Claude Collard, a été estomaqué d’entendre la députée de Jonquière Françoise Gauthier affirmer dans le cadre d’un débat à CKRS, jeudi, que la population était satisfaite du creusage de la rivière-aux-Sables comme mesure de sécurité pour les riverains. Selon lui, plusieurs éléments démontrent que les citoyens souhaitent des interventions plus importantes. En premier lieu, il mentionne qu’après avoir dit non à Pikauba en 2005, la députée et ministre a laissé la porte ouverte en 2006. Puis la semaine dernière, lors du passage de Jean Charest dans la région, il a été question de réaliser Pikauba “un jour”.

“Si les gens étaient aussi satisfaits qu’elle le prétend, est-ce que le dossier referait surface aussi souvent? Si on en parle encore, c’est parce que le problème n’est pas réglé”, fait valoir Claude Collard en rappelant que l’été dernier, le 26 juin plus précisément, de nombreux citoyens ont répondu à l’invitation de l’APLK et ont inondé d’appels les bureaux du ministre des Ressources naturelles et de la Faune, Pierre Corbeil, pour lui poser des questions sur les actions à venir.

“Dès 10h le matin, une responsable du bureau de M. Corbeil m’a appelé pour me demander de faire cesser les appels. Je n’ai jamais pu obtenir de chiffres sur les résultats mais des contacts font état de plusieurs dizaines. Cela démontre les préoccupations des citoyens”, mentionne le président de l’APLK.