Plus de 700 lacs font l’objet d’un suivi dans le cadre des activités de ce réseau.

Pour le lac Kénogami, 7 stations permettent de suivre la qualité de l’eau en effectuant:

  1. la mesure de la transparence de l’eau (profondeur du disque de Secchi);
  2. l’échantillonnage de l’eau pour mesurer en laboratoire le phosphore, le carbone organique dissous et la chlorophylle a. Toutes les analyses d’eau sont effectuées par le laboratoire du Ministère, soit le Centre d’expertise en analyse environnementale du Québec (CEAEQ).

Vous trouverez dans le tableau plus bas sur cette page tous les résultats disponibles
pour chaque station depuis le début de notre enregistrement à ce réseau en 2008.

  Sélectionnez une station correspondant aux différents points de la carte 

Nos partenaires :

      et      

Le Réseau de surveillance volontaire des lacs du MDDELCC (Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques) vise à évaluer l’état des lacs de villégiature au Québec et à suivre leur évolution dans le temps. Il est basé sur un partenariat entre le Ministère et les associations de propriétaires riverains et les organisations participant à la protection et la gestion des plans d’eau.

En collaboration avec ses partenaires, le RSVL poursuit les quatre objectifs suivants :

  • Acquérir des données afin d’établir le niveau trophique d’un grand nombre de lacs et suivre leur évolution dans le temps;
  • Dépister les lacs montrant des signes d’eutrophisation et de dégradation;
  • Éduquer, sensibiliser, soutenir et informer les associations de riverains et les autres participants;
  • Dresser un tableau général de la situation des lacs de villégiature au Québec.

Pour vous informer sans effort, visionnez ce documentaire vidéo de 2008 au sujet des cyanobactéries (algues bleues) afin de connaître votre rôle pour les prévenir.  La Semaine verte, oct. 2008

  La transparence de l’eau  

La mesure de la transparence de l’eau à l’aide du disque de Secchi doit être effectuée toutes les deux semaines, du début de juin jusqu’au début d’octobre, et ce, tous les ans.

Il s’agit d’une variable facile à mesurer et qui est utile pour mettre en évidence des changements à long terme dans la qualité de l’eau et dans l’état du lac.

  L’échantillonnage de l’eau  

L’échantillonnage de l’eau pour mesurer en laboratoire le phosphore, le carbone organique dissous et la chlorophylle a. Toutes les analyses d’eau sont effectuées par le laboratoire du Ministère, soit le Centre d’expertise en analyse environnementale du Québec (CEAEQ).

L’évaluation de la bande riveraine et de la zone littorale autour du lac à l’aide des protocoles

Voici les rapports disponibles pour le lac Kénogami (OBVS)