le mercredi 9 Mai 2012

Nouveaux débarcadères aménagés à Lac-Kénogami

Tel que prévu, la rampe de mise à l’eau adjacente au secteur de la Coulée Gagnon au Lac Kénogami n’est plus accessible aux plaisanciers, mais de nouveaux stationnements remplaceront l’ancien débarcadère.

Une quarantaine d’emplacements seront, en effet, aménagés, dans le secteur de l’Éperlan (au bout du Chemin de l’Église) pour pallier le retrait de la rampe, confirme le conseiller du district, Paul-Roger Cantin.

«Ce sont des stationnements d’une longueur de 50 pieds, facilitant les aller-retour des remorques. Le réaménagement, qui nécessitera un investissement de 150 000 $, inclut aussi le déplacement de la cabane à essence et un autre ajout, comportant une dizaine de stationnements à la Marina du Capitaine (ancien club des retraités Price), s’ajoute à ce lot», précise le conseiller.

Un secteur dangereux

M. Cantin, rappelle que la pente trop abrupte pour la descente des bateaux, conjuguée à la courbe sur cette portion de route trop étroite sur le Chemin Saint-Dominique, conférait une dangerosité mainte fois dénoncée.

«Les gens se stationnaient d’un côté et traversaient la rue au milieu des voitures qui circulent à bonne vitesse à cet endroit. C’est une perte d’environ 25 stationnements sur ce site, mais elle est compensée par de nouveaux accès plus sécuritaires», assure M. Cantin.

De plus, les passants et les amateurs de vélo qui empruntent la piste cyclable depuis le secteur du camping Jonquière pourront profiter du petit belvédère intégré dans le nouveau terrassement de la digue. La réalisation de tous ces travaux est pratiquement terminée, a indiqué le conseiller du secteur.

D’autre part, Paul-Roger Cantin effectuera ces jours-ci, sa tournée avec un contremaître de la Ville afin de déterminer quels sont les endroits à restaurer en priorité, une tâche considérable selon lui, puisque son district compte 160 kilomètres de chemin.