le mercredi  5 mars 2008

Lac-Kénogami

200 terrains mis en vente

LAC-KÉNOGAMI – Saguenay se prépare à mettre en vente quelque 200 terrains situés près du lac Kénogami qui se trouvent depuis plus de dix ans sous le coup d’un moratoire interdisant leur aménagement.

Ces terrains, situés non loin du chemin des Bâtisseurs, appartiennent à la capitale régionale depuis la fusion municipale de 2002. Auparavant, ceux-ci se trouvaient sur le territoire géré par la MRC du Fjord-du-Saguenay. Or, Québec interdit depuis le déluge de 1996 toute vente ou utilisation de ces parcelles de terre en raison des risques d’inondation et des négociations entourant les cotes de risque relié au niveau du lac et de ses affluents.

Cependant, les travaux de creusage et de drainage de la Rivière-aux-Sables, qui se mettront en branle prochainement, devraient mettre fin au moratoire et permettre à la Ville de développer ces terrains situés dans des zones boisées, près d’un cours d’eau, et donc très en demande présentement.

Mandat

Pour cette raison, les membres de l’exécutif de Saguenay ont mandaté le Service de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme, notamment à la demande du conseiller responsable du secteur, Paul-Roger Cantin, afin qu’une étude soit réalisée concernant les investissements requis afin de rendre ces terrains disponibles et accessibles, et éventuellement de les raccorder aux différents services publics.

« Nous voulons savoir comment le développement de ces propriétés peut coûter afin que nous sachions à quel prix les vendre », indique Jean Tremblay.

Selon le premier magistrat, Saguenay pourra réaliser un intéressant profit d’abord en cédant ces terrains, puis en revenus tirés des taxes municipales et de l’émission de permis de construction.

Pour l’instant, le maire ignore par quel processus ces terrains seront mis en vente, ni si des promoteurs privés pourront acquérir plusieurs lots en vue de réaliser des projets de développement d’envergure.