le mercredi 29 avril 1998

Parc du lac Kénogami

La corporation attend sa reconnaissance

Jonquiere – La prochaine année revêt un caractère important pour la Corporation régionale du parc du lac Kénogami. Elle attend sa reconnaissance officielle de parc régional par les autorités provinciales.

C’est pour cette raison que le conseiller jonquiérois Robert Lavoie a accepté un troisième mandat à la présidence de la corporation. Avec les autres administrateurs bénévoles, il veut faire franchir l’étape cruciale de l’accréditation de parc régional.

Selon M. Lavoie, le sceau de parc assurera qu’un seul gestionnaire aura autorité sur le lac et sa rive sud. «On va pouvoir réglementer», souligne M. Lavoie. D’ici là, la corporation s’active autour de d’autres dossiers.

Un des plus importants est la campagne du comité de balisage du lac, présidé par Jos Thomas, qui souhaite sensibiliser les propriétaires d’embarcation à la signalisation et à la sécurité. Les usagers sont invités à se procurer une carte de balisage au coût de 10 $.

La corporation veut amasser 3500 $, ce qui sera suffisant pour financer l’installation, le démontage, l’entretien et l’entreposage des 135 bouées de signalisation. Acquises au coût de 66 000 $ via le programme fédérale-provinciale sur les infrastructures municipales, les bouées avertissent les navigateurs des dangers et indiquent la voie à suivre.

Selon Robert Lavoie, il y a entre 1200 et 1500 bateaux qui naviguent sur le lac pendant l’été, un nombre suffisant pour assurer le financement de la signalisation.

Les plaisanciers doivent également s’intéresser au projet du gouvernement du Québec sur la réglementation des activités marines.

Un projet de loi doit être présenté à l’Assemblée nationale l’automne prochain.

Cette loi, indique M. Lavoie, régira les embarcations de tous les types, la puissance des moteurs, la vitesse, les motomarines, la protection des marais, le respect des riverains, l’alcool au volant, etc. «La corporation aimerait participer à la consultation.»

Par suite de l’adoption de cette loi, la Sûreté du Québec, croit M. Lavoie, exercera une plus grande surveillance sur les cours d’eau du Québec.

La corporation inaugurera en juin la route panoramique de 9,4 kilomètres. Ce nouveau lien routier amènera une affluence plus grande dans le parc.

C’est le maire de Lac-Kénogami, Réal Godin, qui est responsable du comité de la route panoramique.

Au cours de sa dernière assemblée, la corporation a modifié ses règlements généraux afin de donner un siège supplémentaire à l’entreprise privée. Ce secteur aura donc deux représentants à l’avenir. Pour la prochaine année, ce sont Alain Girard, de la Corporation des travailleurs du Mont-Lac-Vert, et Guy Harvey, du Club de motoneigistes Saguenay, qui siègent sur le conseil d’administration, composé de 13 membres.