Hydro-Québec pas intéressée à investir 400 M$