le jeudi 14 juillet 2005

Québec privilégie le creusage de la rivière aux Sables

La ministre du Tourisme et députée de Jonquière, Françoise Gauthier, confirme que son gouvernement privilégie maintenant le projet visant à creuser la rivière aux Sables pour assurer la sécurité des riverains du lac Kénogami.

Ce projet, moins coûteux que la construction d’un barrage de retenue sur la rivière Pikauba, aurait pour effet d’augmenter le débit d’évacuation du lac.

« On est en train de réaliser une étude pour les coûts de ces travaux. Mais déjà, on sait que le ministère fédéral de l’Environnement serait assez d’accord avec le projet d’élargir la rivière aux Sables. Le ministère de l’Environnement du Québec aussi. On est en attente d’une étude de coûts du ministère des Ressources naturelles, à Québec, pour aller plus loin dans le dossier », explique la ministre Gauthier.

Une étude du groupe Tecsult évaluait le projet à environ 20 millions de dollars, il y a quelques années.